Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Cotisations sociales

Abattement sur les cotisations à la Sécurité sociale

Deux chiffres à retenir par les journalistes


Si un(e) journaliste perçoit en 2017 moins de 46 828 €, sur l'année, soit 3 502 € bruts x 13 mois, il/elle doit, à partir de 37 ans, réfléchir à deux fois (voire plus de deux…) avant d'opter pour l'abattement sur les cotisations de Sécurité sociale.


 

1) POURQUOI 46 878 € BRUTS ANNUELS en 2017 :  

 

a) Le plafond de la Sécurité Sociale, sur lequel sont calculées les cotisations sociales, est fixé pour 2017 à 39 228 €. Il est révisé chaque année. 

b) Si le ou la journaliste opte pour la déduction sur les cotisations à ce régime, il faut ajouter 7 600 € au salaire brut, au titre du plafond  annuel. (Un plafond à ne pas confondre avec celui de l’allocation fiscale : 7 650 €).

Si le ou la journaliste ne veut subir aucun préjudice pour sa retraite, il lui faut donc avoir au moins 46 828 € de salaire brut annuel (39 228 + 7600) soit, en 2016, 3 602 € bruts x 13 mois.

 

2) POURQUOI DÈS 37 ans ? 

 

a) L'âge moyen de prise de la retraite tourne autour de 62 ans.

b) Les 25 années les plus performantes sont souvent les dernières

c) Un(e) journaliste (comme tout salarié/e) a tendance à évacuer (très) loin la perspective de sa retraite.

 

le 31 Décembre 2016

Thèmes : Cotisations sociales

accès pour tous