Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués des sections
Section SNJ Océan Indien

[SNJ Réunion]

Non aux intimidations !


Cela fait partie du droit d'informer. Ecrire qu'un magistrat a contesté la décision d'un autre magistrat, par exemple. C'est ce qu'a fait un journaliste du Journal de l'île de La Réunion en relatant, de manière très factuelle, le pourvoi en cassation transmis par le parquet général, suite au jugement d'appel dans l'affaire de discrimination politique à l'embauche au foyer de Terre-Rouge. Cet article a manifestement déplu à la première présidente de la cour d'appel de Saint-Denis, qui a diffusé le 29 mars un communiqué qui « regrette l'instrumentalisation (...) de ce pourvoi pour discréditer une décision collégiale de l'autorité judiciaire ».

Notre confrère ne s'est heureusement pas laissé intimider et a répondu par un commentaire publié le 30 mars dans le JIR.

La section Réunion - Océan Indien du Syndicat national des journalistes (premier syndicat de la profession) :

- s'étonne de la réaction individuelle de la première présidente de la cour d'appel de La Réunion à propos d'un article objectif d'un de nos confrères ;

- regrette qu'un magistrat puisse confondre "information" et "instrumentalisation" ;

- condamne toute volonté d'un magistrat de vouloir mettre la pression sur la presse locale ;

- rappelle qu'un des fondements de la démocratie est la liberté de la presse.
 

Fidèle à ses convictions, le SNJ soutient ce journaliste (ainsi que celui qui a co-écrit l'article incriminé) et tous ceux qui feront l'objet de ce type d'intimidation.


Lire aussi sur le blog du SNJ Réunion.

 

 

Saint-Denis-de-La-Réunion, le 01 Avril 2017

Thèmes : Information

accès pour tous