Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués des sections
Section SNJ Ile-de-France

[L'Equipe]

Passage de témoin hors zone !


Nommé lundi directeur général par intérim de L’Équipe en remplacement de Cyril Linette, Jean-Louis Pelé n’en a pas moins assuré, ce mardi en Comité d’Entreprise, que le projet de réorganisation de la rédaction initié par son prédécesseur, irait jusqu’à son terme. Face à l’étonnement des élus confrontés à l’abandon de poste de Cyril Linette, pourtant habitué à s’autoproclamer « porteur de ce projet », le nouveau directeur général a révélé que le Groupe était d’ores et déjà en quête d’un DG appelé à rester au moins quelques années.

Si, légalement, rien n'empêche un changement de directeur général au cours d'une procédure, cela pose tout de même un gros problème en termes de poursuite des consultations initiées le 11 janvier.

Ce mardi, les élus ont donc fait connaître leur inquiétude, votant une motion dans laquelle ils ont pointé le temps considérable perdu en raison des errements répétés de la direction (documents incomplets, créations de postes non-annoncées, attitude désinvolte de Cyril Linette…). Consciente de la difficulté à boucler la phase d’information/consultation dans le faible laps de temps restant, la direction a accepté le principe de prolonger de deux semaines le processus (la date limite pour l'avis du CE serait donc le 4 mai au lieu du 20 avril) et d’ajouter des réunions de travail supplémentaires, sans suspendre la démarche en cours.

L’organisation et les méthodes de travail concernant ces prochaines réunions seront arrêtées ce jeudi, à l’occasion d’une nouvelle rencontre avec la direction. Maigre victoire quand de nombreux points – et pas des moindres – restent encore à négocier. Pour autant, vos élus ont choisi de ne pas pratiquer la politique de la chaise vide, afin d’éviter une décision unilatérale imposée par la direction, potentiellement synonyme de 30 départs contraints (pigistes compris), ainsi que la mise en œuvre aux forceps des réorganisations.

Ceci étant, dans les trois semaines, si rien de substantiel ne devait sortir de ces échanges, la question d’une suite plus radicale, comme évoquée lors du dernier point d'information, serait forcément à l’ordre du jour. Naturellement, vos élus vous tiendront au courant des prochains développements de ce processus.


 

Le texte de la motion votée (à l’unanimité) par les élus du Comité d’entreprise

« Les élus du Comité d’entreprise de l’UES L’Équipe déplorent qu’aucune information n’ait été communiquée au Comité d’entreprise concernant le changement de direction et de présidence du CE avant la réunion de ce mardi 27 mars.

Après avoir entendu M. Jean-Louis Pelé, directeur général par intérim de la SAS L’Équipe, affirmer que le projet de réorganisation des rédactions, assorti d’un PSE pour la partie réalisation, ne serait pas remis en cause, les élus constatent qu’il leur est impossible de poursuivre leur mission dans le cadre actuel de l’information-consultation.

En effet, les multiples errements de la direction depuis le début de la consultation ont parasité le processus de discussion. Documents incomplets, créations de postes non annoncées, attitude désinvolte du directeur général jusqu’à son départ surprise : tous ces éléments se sont avérés chronophages, à tel point que la date butoir pour rendre un avis paraît difficilement tenable. Nous prenons cependant acte de la volonté de M. Pelé de reprendre la négociation dans un climat plus serein et constructif. En conséquence, nous demandons la suspension de l’information-consultation, le temps de repositionner éventuellement le cadre des négociations ».

 

Paris, le 28 Mars 2018

Thèmes : Presse écrite

accès pour tous