Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués des sections
Section SNJ France Télévisions

[France 3 Picardie]

Préavis de grève maintenu


Communiqué intersyndical SNJ - CFDT-médias - CGT - FO.



La direction de France 3 Picardie a convoqué les représentants des organisations syndicales signataires du préavis de grève du 24 avril 2018 à une réunion dite de négociation le jeudi 19 avril, une réunion suivie d’un protocole de levée de préavis de grève. Une réunion dans laquelle il n’y a pas eu de négociation : un échange d’argumentaires surtout, avec une direction qui a rappelé le contexte économique et les choix techniques présentés en CE et CCE.

Les propositions qui nous sont formulées sont identiques à celles de la réunion de concertation une dizaine de jours plus tôt, à savoir le maintien d’une planification sur quatre jours jusqu’à la fin de saison et une réunion de service sur l’Aviwest. Seule ajout : une réunion pour dresser un bilan de l’utilisation du DSNG à la fin de saison, mais sans aucune garantie pour septembre prochain.

Les représentants des OS signataires du préavis et les salariés réunis en AG le 20 avril estiment que les réponses apportées sont insatisfaisantes. Ils maintiennent les revendications détaillées dans le préavis de grève daté du 17 avril. En outre :

- ils dénoncent des choix techniques et comptables qui entravent les salariés dans leur travail et mettent en péril les contenus éditoriaux ;

- ils dénoncent la volonté de diminuer les jours d’OPS planifiés sur le DSNG, des jours pourtant prévus dans les potentiels de la grille, et la volonté de diminuer encore et toujours les moyens humains et techniques de terrain du réseau régional de France 3 ;

- ils contestent les affirmations du responsable d’exploitation d’Amiens, qui affirment que les techniciens chargés de transmissions n’ont « plus envie de faire des kilomètres » ;

- ils contestent les tableaux et chiffres qui leur ont été fournis de sous-utilisation du DSNG (30% planifié serait non utilisé) : une vérification en regard des JT diffusés leur a permis d’y relever des erreurs ;

- ils rappellent qu’ils ont fait le choix de France 3 comme celui de la « qualité » du travail, et déplorent le discrédit qu’apportent certains cadres à cette notion ;

- ils estiment qu’il s’agit du  « coup de trop » : les élus alertent depuis plusieurs années sur les RPS engendrés entre autres par l’alourdissement de la charge de travail. Ce nouveau choix qualifié pudiquement de « solution d’optimisation » déboucherait à terme sur une aggravation de cette charge : la volonté de la direction est claire, c’est systématiser la transmission par les journalistes.

- les journalistes estiment notamment que la systématisation des directs par Aviwest ne peut que les pousser à « franchir la ligne rouge » de leur métier.


Pour l’ensemble de ces raisons, les organisations syndicales signataires du préavis de grève maintiennent leur appel aux salariés de l’antenne de France 3 Picardie à cesser le travail le 24 avril 2018 pour obtenir le maintien de la planification du DSNG six jours par semaine et la garantie de son maintien à partir de septembre 2018.
 

Amiens, le 23 Avril 2018

Thèmes : Grève

accès pour tous