Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués de presse

Soutien aux journalistes de L’Ardennais à Charleville-Mézières pris à partie par des Gilets jaunes

Une vingtaine de Gilets jaunes se sont rassemblés devant le siège de l'agence de L’Ardennais à Charleville-Mézières ce samedi 27 juillet. Ils ont placardé des affichettes et ont sonné à la porte de l’agence. Les journalistes de permanence ne sont pas intervenus. 


Averti, le chef d'agence est venu sur place. Il a pris des photos de la devanture de l'agence. C'est à ce moment-là qu'un attroupement s'est formé autour de lui. Le ton est alors monté. Le confrère, qui a tenté de se dégager, a pris un coup à l'oeil, occasionnant 3 jours d'arrêt de travail. Une autre consoeur de l'agence de Charleville-Mézières a été choquée.

Le confrère et la consoeur ont porté plainte; tout comme l'entreprise de presse.

Ces faits sont regrettables : c'est l'essence même de la presse quotidienne régionale que d'exprimer sa proximité avec les habitants, de porter leurs inquiétudes et leurs espoirs. C'est elle, dans cette région, qui a alerté les pouvoirs publics et les citoyens, en évoquant la fermeture d'entreprises et le départ de services publics dans des zones rurales souvent oubliées des pouvoirs successifs.

Le Syndicat national des journalistes, première organisation de la profession, rappelle que le journaliste est un auxiliaire de la démocratie. 

Le SNJ appelle les Gilets jaunes à ne pas s'en prendre aux journalistes qui travaillent dans des conditions de plus en plus précaires.

Le SNJ se portera aux côtés de tout journaliste qui se verra entraver dans l'exercice de sa profession.

Paris le 28 Juillet 2019

Thèmes : Liberté

accès pour tous