Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Communiqués des sections
Section SNJ Languedoc-Roussillon

[L'Indépendant]

Stop au massacre à L'Indépendant !


Après la motion de défiance envers La Dépêche du Midi qui a suivi l'assemblée générale des journalistes de Midi Libre, il y a un mois, ce sont les salariés de l'Indépendant, réunis en assemblée générale qui demandent à leur nouvelle direction de mettre fin au "massacre à l'Indépendant".



Nous, les salariés de L'Indépendant, réunis en assemblée générale le 29 juin 2017, avons décidé d'alerter la direction sur l'état déplorable dans lequel nous nous trouvons et lui exprimer des demandes urgentes.

Depuis le rachat par La Dépêche, nous avons comme une impression de sabordage. Nous comprenons d'autant moins cette situation que nous sommes tous très attachés à notre titre et que le voir ainsi traité nous indigne.

Après la motion intersyndicale de mars dernier qui exprimait déjà toutes ces problématiques, encore plus criantes aujourd'hui, la direction n'a pas souhaité les prendre en compte.

Nous n'en pouvons plus ! Pas un service n'est épargné. Les arrêts-maladie se multiplient. La charge de travail ne cesse de s'accroître (depuis 2015, près de 40 salariés sur 150 ont quitté l'entreprise sans être remplacés). Trop de salariés sont à bout. Nous attendons le soutien que nous sommes en droit d'avoir de la part de la direction d'une entreprise à laquelle nous donnons tous beaucoup et qui, grâce à notre travail et notre dévouement, reste profitable en exploitation.

Ce soutien passe par la réponse urgente à certaines problématiques dont le renforcement et la considération de TOUS LES SERVICES : rédactionnels (sur des postes de journalistes et d'employés), photo (aucun titulaire n'est en poste cet été à Perpignan), des ventes, des abonnements...

Nous exigeons le remplacement systématique des salariés en arrêt-maladie. Nous exigeons la titularisation de tous les salariés CDD, pigistes précaires de longue date sur des postes structurels. Nous exigeons un réel effort de revalorisation salariale notamment en faveur des oubliés des augmentations (depuis 15 ans pour certains). Nous attendons d'ici les prochains mois de réelles discussions sur les Négociations annuelles obligatoires et sur l'abondement.

Nous exigeons que cesse cette funeste politique de non-remplacement qui alourdit, de manière de plus en plus insupportable, la charge de travail de ceux qui restent.

Pour nous, la baisse de la pagination n'est en aucun cas la réponse adaptée à ces problématiques. Nous dénonçons cette politique de régression, tout comme la suppression de services de plus en plus nombreux concrétisant notre perte d'autonomie, et ce sans annonce officielle aux représentants du personnel, qui ne cesse de fragiliser L'Indépendant.

Nous réitérons notre attachement sans faille au journal que nous ne voulons pas voir réduit à la portion congrue. Et nous affirmons avec force : Stop au massacre à L'Indépendant !

Nous exigeons des solutions d'urgence ainsi que, pour en discuter plus en détail, un rendez-vous avec les représentants du personnel d'ici vendredi 7 juillet.

 

Les salariés de L'Indépendant réunis en assemblée générale

 

Perpignan, le 30 Juin 2017

Thèmes : Indépendance

accès pour tous