Formulaire de recherche


SNJ - 33 rue du Louvre - Paris 75002 - 01 42 36 84 23 - snj@snj.fr - Horaires


Publications

De l'édition sur papier au site SNJ

Le livret du journaliste

C’est sous format papier qu’en octobre 1989 est parue la première édition du Livret du Journaliste contenant un ensemble de fiches pratiques sur la profession, le droit du travail, l’entreprise et le syndicat. Le congrès d’Hérouville-Saint-Clair, en Normandie, en fut alors l’occasion et le cadre.
Cet ouvrage était l’aboutissement d’un très ancien projet. On en trouve les premiers signes à la fin des années trente, dans Le Journaliste, organe du syndicat. Il y est déjà question de la diffusion par le SNJ d’un Code du Journalisme, "petite brochure contenant tous les textes régissant notre profession".
La mort de Georges Bourdon dut sans doute en compromettre la mise en oeuvre, tout comme les prémices de la déclaration de guerre.
Il fallut attendre la fin des années quatre vingt dix pour que, las d’entendre resurgir dans nos instances le serpent de mer d’un Livret d’accueil, Jean-Paul Garnier et moi retroussions nos manches et le fassions enfin émerger et publier.
Depuis 1989, au rythme souvent échevelé de l’évolution législative et règlementaire, et grâce à plusieurs militants SNJ venus nous épauler de leurs compétences, l'ouvrage a connu bien des innovations ou de simples mises à jour
Cependant, l’édition papier a subsisté quelques années tout en souffrant des pesanteurs et des coûts de sa mise à jour. Une pesanteur qu’a révélé aussi une expérience d’édition sur CD.
Plus prés de nous, la création par le SNJ de deux sites Internet, public et militant, a permis au Livret d’y trouver sa place. Quelques fiches, de portée générale, se trouvent sur le site public, alors que le site dédié aux militants du syndicat contient l’édition intégrale de l’ouvrage
 

François Boissarie au nom des deux auteurs

 


Sommaire

réservé aux adhérents

 

Profession

 

 

Syndicat

 

 

Entreprise

 

 

Droit du Travail

 

par François BOISSARIE et Jean-Paul GARNIER

le 01 Février 2010

accès pour tous